La gameuse et son chat, Tome 1 – Wataru Nadatani

Titre: La gameuse et son chat

Scénario: Wataru Nadatani

Illustrations: Wataru Nadatani

Editions: Doki-Doki

Année de sortie: 2021

Nombre de pages: 192

Résumé: Kozakura, 29 ans, célibataire et fière de l’être. Son but dans la vie : consacrer la moindre minute de son temps libre aux jeux vidéo. Mais voilà qu’un nouveau joueur fait son apparition dans sa vie : un petit chat tout ce qu’il y a de plus réel, qui va bien l’occuper entre deux parties… Car cohabiter avec un félin plein de vie, ce n’est pas pour les petits joueurs, et la gameuse va le découvrir à ses dépens !

Mon avis: Les ingrédients pour commencer une chouette série de manga ? Une jeune femme de 29 ans et un chat ! 🐱

Plus précisément dans ce premier tome on decouvre Kozakura, 29 ans, célibataire et accro aux jeux vidéos. 🎮 Elle passe tout son temps libre sur des jeux vidéos, elle ne pense qu’à ça et ne rêve que de rentrer chez elle pour jouer. Une gameuse, une addiction incroyable.

Un petit être va venir bouleverser ses habitudes: un chaton entre dans sa vie, pour de vrai. Là, ce n’est pas un jeu mais une boule de poils qui a besoin d’affections, de soins, de jeux…🐱🐾



Plus l’on tourne les pages de ce manga, plus l’on remarque qu’elle prend conscience des conséquences de l’adoption de ce petit chat. Lui donner à manger, le caliner, lui donner un prénom, l’emmener chez le vétérinaire, sans oublier de lui acheter des jeux… C’est mouvementé mais nécessaire.


Un manga qui allie le jeu vidéo et l’amour pour les félins. On découvre beaucoup de vocabulaire issus de jeux vidéos. Il y a des annotations en bas de page, ça aide à comprendre certains mots.

J’ai trouvé Kozakura un peu lente à réagir dans certaines situations mais elle est tout de même attachante et j’aime le fait qu’elle soit attendrie par ce minou. 🥰


La fin du premier tome est prometteuse et me donne envie de découvrir la suite ! 📚

Merci à Doki-Doki pour l’envoi de ce manga.

Chi, tome 4 : Une vie de chat – Konami Kanata

Titre: Chi, une vie de chat

Auteur: Konami Kanata

Editions: Glenat

Genre: Manga

Année de sortie: 2011

Nombre de pages: 160

Résumé: Que faire quand on est un mignon petit chaton et que d’un coup, on se retrouve tout seul ? Pleurer ? Ne rien faire ? Attendre ? Non, il y a plus drôle que ça: découvrir le monde ! Du jardin public à la maison, des chaussures au vétérinaire, des balles rebondissantes aux plantes d’appartement…la vie de chat est pleine de joies et de surprises. Et avec Chi, elle l’est encore plus ! Miaaaa…

Mon avis: Une lecture douce et reposante. C’est un plaisir de retrouver ce petit chat et sa famille. L’histoire continue, c’est toujours agréable. On pourrait penser que c’est un tome 4 et que ça pourrait devenir lassant, pourtant c’est loin d’être le cas.

Il y a une continuité dans l’histoire de Chi et sa famille, j’aime suivre ces aventures. C’est un manga tout en couleurs et c’est d’autant plus agréable. De plus, dans ce tome il y a de nouveaux personnages qui viennent s’ajouter à l’histoire: Chat, chien et même un lapin ! Tout ça apporte un plus.

J’ai reconnu mes chats dans beaucoup de situations et j’ai bien ri. Je suis attachée à cette famille et j’ai hâte de poursuivre avec le tome 5 (mais je le trouve nulle part…).

C’est un manga qui plaira autant aux enfants qu’aux plus grands ! D’ailleurs il convient parfaitement à un enfant qui vient d’apprendre la lecture car il n’y a pas énormément de texte. Une lecture doudou que je recommande à tous les amoureux des chats !

A propos de l’auteur:

Konami-Kanata

Konami Kanata est une mangaka japonaise née à Nagano. Les œuvres de Kanata racontent la vie de chats d’appartement. Ses deux séries les plus connues sont : Fuku Fuku Funya~n et Chi’s Sweet Home. Kanata publie son premier manga, Buchi Neko Jam Jam, en 1982 dans le magazine « Nakayoshi » extra edition (édité par Kodansha). Il s’agit déjà d’une histoire de chat. Elle commence à travailler sur les aventures de Fuku-Fuku, un gros chat paresseux, en 1986. La série, Fuku Fuku Funya~n, rencontre un bon succès. Elle est publiée de 1988 à 1994 dans le magazine Me (Kodansha) puis dans le magazine BE_LOVE (Kodansha) de 1994 jusqu’à la fin de la série en 2004. Kanata travaille ensuite sur la série Chi’s Sweet Home qui raconte les aventures de Chi, petite chatte qui a perdu sa mère et qui est adoptée par une famille. Le premier tome paraît en 2004 dans Weekly Morning. Le succès est au rendez-vous et le manga est adapté en anime par Madhouse.

NOTE : ⭐⭐⭐⭐⭐/5

Site des éditions Glénat